20.8.07

Aa Gale Lag Jaa (1973)


réalisateur: Manmohan Desai
Avec : Sharmila Tagore, Shashi Kapoor

Prem, jeune homme au chomage, et Preeti, étudiante en médecine, ont un enfant hors mariage. A sa naissance, le père de Preeti, qui ne considère pas Prem comme un parti convenable, fait croire à la mère qu'il est mort-né et le confie à Prem, lui ordonnant de ne jamais plus s'approcher de sa fille. Celle-ci doit se marier, mais fort heureusement son fiancé passe son temps à reculer la date de la cérémonie (pourquoi ? parce que CEDLS* ). Prem élève seul son enfant handicapé, et finit par rencontrer de nouveau Preeti.


Aa Gale Lag Jaa suit à la lettre la recette de tout film commercial indien des années 70, dosant habilement les ingrédients : des amours contrariées, de l'humour, de l'action, de l'émotion, des chemises seventies qui font sourire aujourd'hui, et une méthode pour lutter contre l'hypothermie qui fait un peu grincer des dents ... j'ai un doute sur le consentement de Preeti, à moitié morte de froid. Le résultat, sans être un chef d'oeuvre, (il manque quand même une pointe d'originalité) est très réussi.




Le scénario présente bien quelques invraisemblances (voir ci-dessus), mais les plus graves sont toute concentrées au même moment, juste avant l'entracte (spoiler : une incroyable série de coïncidences réunit Prem, sa mère, Preeti et son père dans la clinique où la jeune femme va accoucher, tandis que pour des raisons scénaristiques un peu longues à expliquer la grand mère meurt donc d'une crise cardiaque qu'on voit venir à trois kilomètres et qui constitue un grand moment de pathos raté.), et ne mettent pas en question la crédibilité de l'ensemble du film. L'humour n'est jamais lourd, il provient surtout des tentatives insistantes de Prem pour attirer l'attention de Preeti (le filon a souvent été exploité, et pourtant ça passe). Et honnêtement, il est difficile de ne pas verser une petite larme ou deux, tant on sent l'amour de Prem pour son fils (lors de Ae Mere Bete entre autres, lorsque père et fils se consolent mutuellement).



La musique est d'ailleurs assez bonne, là encore assez typique de la production de cette époque par le mélange des genres et des influences. Il y a bien sûr une intrigue secondaire parfaitement inutile (l'amour de la soeur de Preeti pour Prem, qui est son professeur de patins à roulettes), mais elle sonne juste et ne parasite pas trop l'histoire principale, qui avance par ailleurs à un rythme soutenu.




Mais ce qui fait surtout le charme de Aa Gale Lag Jaa, ce sont les deux acteurs, Shashi Kapoor et Sharmila Tagore (la mère de Saif Ali Khan), qui portent avec entrain le film sur leurs épaules. Les yeux rieurs de celle-ci et le sourire malicieux de son partenaire font merveille dans la première partie. Sharmila Tagore s'efface malheureusement un peu par la suite, mais Shashi Kapoor est par chance aussi fort dans le registre de l'émotion que dans celui de l'humour.



En un mot, un excellent divertissement, et une jolie histoire d'amour paternel.


Note : beaucoup de gens veulent savoir le nom du jeune acteur qui joue le fils de Prem. Il s'agit de Master Tito.





Découvrez Various Artists!


* CEDLS : C'Est Dans Le Script, la justification ultime pour toute les aberrations présentes dans un film. Au delà d'un certain nombre de CEDLS, un film n'est plus regardable au premier degré.

13 commentaires:

yves a dit…

Bonjour Aline,
De retour de vacances, je jette un coup d'oeil sur ton blog, mmm... sympa ce commentaire d'Aa gale lag jaa: ça m'amuse toujours ces vieux films, si seulement j'avais le temps d'envoir plus!
Au fait, il y a l'air d'avoir eu un pépin avec ta mention de "spoiler".

A bientôt,
yves

A2line a dit…

Bonjour Yves,

merci pour ton commentaire. En ce qui concerne le spoiler, sur mon ordinateur il suffit de sélectionner ce qui suis pour voir apparaître le texte.

A bientôt,
A2line

yves a dit…

Ah oui, ça y est, j'ai réussi. De fait, c'est réussi, ton spoiler, comme ça, je suppose que si on ne veut pas savoir, on ne sélectionne pas!
amicalement
yves

Anonyme a dit…

Ce film a fait un tabac en Algérie dans les années 80. Il est connu pour toute cette génération.

La télévision Algérienne l'as diffusé un nombre incalculable de fois.

Pour te le prouver demande à n'importe quel Algérien qui a vécu cette période en Algérie s'il connaît un film du nom de 'Janitou' ( Et oui, le nom du film chez nous...)

A2line a dit…

merci pour ton commentaire,
c'est un film que j'adore, j'aimerais bien qu'il passe aussi en France ;-).

Il y avait beaucoup de films indiens sur la télévision algérienne ?

Djamel a dit…

salut
sur la télévision algérienne, on passé un film indien chaque vendredi mais ce n'est plus le cas malheureusement :)

Anonyme a dit…

Coucou,

Si quelqu'un a l'info, je souhaiterai savoir si l'acteur qui joue le fils de Prem a fait d'autres films par la suite et si oui lesquels? Je ne sais même pas comment s'apelle cet acteur, j'ai du mal à trouver sur internet...
Merci...
***

A2line a dit…

Bonsoir,

L'acteur qui joue le petit garçon est Master Tito ("master" est le titre qu'on donnait aux enfants-acteurs dans le cinéma hindi)

Voici le reste de sa filmographie :

http://www.imdb.com/name/nm1161126/

Il est aussi dans Amar Akbar Anthony... je ne l'avais pas reconnu.

Anonyme a dit…

Réponse super rapide! Merci beaucoup à toi

Bye!

Rachel a dit…

Merci beaucoup pour ce film

rachid a dit…

le petit qui joue le role de l'enfant
de shachi kapoor c'est amir khan il est né en 1965. moi je suis algerien je suis de la generation des annees 80 je connais trés bien ce film qui me rappelle beaucoups de choses. je vous conseille de le voire c'est un trés beau film.

A2line a dit…

Bonjour Rachid,

En fait le petit garçon est joué par Master Tito. Aamir Khan joue dans un autre film de la même époque, Yaadon ki Barat.

Aa Gale Lag Jaa est un très beau film en effet !

Cordialement,

Adeline

Anonyme a dit…

Je suis nostalgique, ce film malgré qu'il y va contre nos traditions arabo-musulmanes, il est aimé part une grande partie d'algérien. Il nous rappelle l’époque, ou les relations humaines avaient de la valeur. Je cherche 1 cite gratuit pour le téléchargé bien sur traduit ou sous-titré en français ou en arabe. Merci