14.5.08

Chamatkar - 1992



Sunder (Shahrukh), instituteur dans un village, se laisse convaincre par un ami d'enfance d'aller faire fortune à Dubaï. Il lui confie l'argent nécessaire à l'achat du billet, puis part le rejoindre à Bombay. A son arrivé, il s'aperçoit qu'il s'est fait arnaqué. Désespéré et sans le sou, il passe la nuit dans un cimetière, où lui apparaît Marco (Naseeruddin Shah), fantôme d'un gangster assassiné alors qu'il voulait renoncer au crime par amour pour sa femme. Sunder et Marco vont faire équipe pour réparer les torts causés par celui-ci et lui permettre de trouver le repos. Il leur faudra pour cela sauver un collège que les anciens complices de Marco veulent détruire, et dont le principal n'est autre que le beau-père du fantôme. Avec l'aide de Marco et de ses super-pouvoirs, Sunder se fait engager comme entraîneur de cricket et protège d'une agression Mala (Urmila Matondkar), petite fille du principal et donc fille de Marco.

Malgré toute mon affection pour les deux Shah du film, c'est vraiment assez mauvais. ça commence d'ailleurs assez mal, avec un générique en dessin animé très bas de gamme. Suivent les tribulations de Sunder dans la grande villes, partie sans surprise mais portée par un Shahrukh tout jeune et craquant. On a ensuite le droit à long flash back pendant lequel Naseeruddin Shah fait son show pendant presque une heure. Il n'a pas l'air très à sa place dans ce film, mais j'ai toujours trouvé qu'il allait très bien avec Shahrukh, qu'il joue son père (Main Hoon Na), son adversaire (dans Chaahat où il est à peu près le seul intérêt du film), ou, comme ici, son mentor. Donc une première moitié regardable à défaut d'être inoubliable.


Mais le scénario montre ensuite ses faiblesses, et la deuxième partie du film traîne en longueur. Le suspens est quasi-inexistant, l'histoire d'amour entre Sunder et Mala reste bizarrement au second plan. De toute évidence les créateurs du film ont tout misé sur le fantastique (mais quand même, un fantôme en quête de rédemption, ce n'est pas super original) et sur des effets spéciaux qui devaient déjà faire cheap à l'époque et ont terriblement mal vieilli. Les passages où un Marco invisible se bat contre ses ex-complices passent bien mais toutes les séquences où il est censé voler sont aujourd'hui parfaitement ridicules et laides. Si on ajoute à cela un aspect mélodramatique pas vraiment subtil (la description caricaturale d'une famille ruinée par Marco : la mère qui croule (littéralement) sous le poids de son travail, la fille aînée contrainte à se prostituer pour payer des habits à la plus jeune, tout cela filmé de manière très démonstrative et visant clairement un pathos facile), on comprend qu'il n'y a pas grand chose à sauver. On retiendra peut-être quand même une bonne idée pas assez exploitée : Sunder empêché de draguer Mala par la présence constante de Marco, invisible à tous sauf à lui, à ses côtés .

Pour ce qui est de la musique et des chorégraphies, ça va du très mauvais (Jawani Diwani) au plutôt drôle (Bichhoo, voir la vidéo), mais l'ensemble présente assez peu d'intérêt.






A réserver donc aux inconditionnels de Naseeruddin, qui vole largement la vedette à Urmila et Shahrukh.

6 commentaires:

Juanito a dit…

Ca tombe bien, c'est un des films que je regarderai cette semaine lol...

A2line a dit…

eh bien bon courage ;-)
cela dit il y a pire, si tu aimes bien Naseeruddin Shah ça se laisse regarder.
je suis curieuse de savoir ce que tu vas en penser :-)

lafrarie a dit…

tiens moi aussi je vais bientôt le ragarder (le dernier srk que j'ai en stock) *snif*

A2line a dit…

c'est vraiment le genre de film qu'on ne regarde que si on est archi fan d'un des acteurs.
De SRK il ne me reste plus à voir que quelques films mineurs et difficiles à trouver ; au point que je vais sans doute devoir regarder Boothnath pour avoir ma dose de Shahrukh ;-D

Tu nous diras ce que tu penses de Chamatkar ?

Adeline

lafrarie a dit…

Pas de soucis ;)

De srk, il doit me rester à voir king uncle, trimurti, maya memsaab...et quelques autres où il fait des special appearance... mais je stresse à l'idée de n'avoir bientôt plus rien à regarder de lui (même si ce sont des fonds de tiroir vieux de 15 ans)

A2line a dit…

je stresse tout autant ;-). c'est là que je me rends compte que je suis accro...

King Uncle c'est une horreur, et il n'a qu'un second rôle (mais il est super mignon par contre, ça compense un peu ;-) )
Maya je compte le voir au ciné, il passe à Paris bientôt.
Trimurti, je ne l'ai pas encore vu.

il faut se consoler en pensant aux prochains Aditya Chopra et KJo, qu'on pourra sans doute voir en 2009.