28.6.09

quelques genres musicaux indiens


La musique de films s'inspire de toutes sortes de courants et de genres. Les musiques d'ailleurs sont bien sûre très présentes, sous des formes plus ou moins indianisées, mais je vais évoquer ici quelques genres indiens très exploités par les compositeurs de BO, qui bien souvent les simplifient ou les modernisent pour répondre aux attentes du public. Je ne suis pas particulièrement calée en musique, alors désolée pour les probables imprécisions . Si jamais, cher lecteur, tu t'y connais en musique indienne, n'hésite pas à laisser des commentaires pour corriger de possibles erreurs ou compléter la liste.



Un bhajan et un chant religieux en général lyrique. Les bhajans n'ont pas de forme fixe, on peut cependant noter que c'est l'un des genres dans lesquels rythmes et instruments occidentaux sont les moins présents.

chanté par deux bauls (musiciens bengali) dans le film de Bimal Roy Devdas



ou encore "Mann Mohana" du film Jodhaa Akbar

Le bhangra est un genre musical du Pendjab (Nord-Est de l'Inde). Ce type de chant et de danse populaire, généralement festif, est accompagné par le son du dhol, une sorte de tambour, et par des exclamations (hoy hoy ! balle balle ! haripa !...). Ce genre a toujours été présent dans les musiques de films panjabi mais aussi hindi, en partie grâce à l'influence d'acteurs et de producteurs panjabi (dont la famille Chopra). Dans ce cas, même si la chanson est en hindi, elle comporte souvent quelques mots ou tournures panjabi.


deux exemples :

dans les années 70, tiré du film Suhaag.

Plus récent, dans Rang de Basanti




Le dappa (ou Dappaankuthu, ou encore gaana) un type de danse de rue tamoule, très énergique, dansé lors d'occasion très diverses, allant du mariage aux funérailles. Les mouvements ne sont pas codifiés. Le rythme est rapide, les paroles n'ont pas forcément beaucoup de logique et sont parfois assez explicites. C'est un genre très populaire dans le cinéma tamoul.

Bharath et Arya dans Pattiyal



ou encore Vijay dans "Appadi Podu" du film Ghilli



Le ghazal est un genre poétique d'origine persane. Dans le sous-continent indien, les ghazals sont écrits en ourdou. De registre lyrique, ils traitent souvent de l'amour impossible, de la soufrance qui naît de la séparation. C'est une poésie très influencée par des motifs religieux, et notamment soufis. Au sens strict, il est composé de distiques et est caractérisé par la répétition d'un groupe de mots à la fin de chaque vers du premier distique, puis du second vers de chaque distique, ainsi que par une rime située avant ce refrain. Une forme très contraignante donc, qui incite à la virtuosité. La musique est assez calme, et met en relief la beauté des paroles et l'interprétation du chanteur. (Merci Wikipédia...)


Le qawwali est une musique religieuse soufie, dont les origines remontent au 8ème siècle. Nusrat Fateh Ali Khan en est l'un des interprètes les plus connus. Ils sont écrits en ourdou. Ces chants d'amour et de dévotion à Dieu peuvent très facilement être utilisé pour parler d'un amour plus profane, et les paroliers ne s'en privent pas. Les chanteurs (traditionnellement des hommes) sont accompagnés d'harmoniums (qui ont remplacé le sarangi d'un emploi moins pratique) et de percussions (tablas et dholaks). Les morceaux, qui durent souvent plusieurs dizaines de minutes, suivent un déroulement codifié faisant intervenir peu à peu les différents instruments et chanteurs. Le morceau va donc crescendo, ce qui en fait la musique idéale pour accompagner les moments de grande tension dramatique dans les films, mais il peut aussi être festif et intervenir lors de mariages. Le "filmi qawwali" ou qawwali de film est bien évidemment plus court, et prend bien des libertés avec le genre.

"Aaya tere dar par" - un qawwali assez traditionnel (Veer Zaara)



Un qawwali des seventies chanté par Mohammed Rafi : "Pardah hai pardah" (Amar Akbar Anthony)

une réinterprétation moderne du genre "Tumse milke dil ka hai jo haal" (Main hoon na)


6 commentaires:

Chris a dit…

Article très intéressant, Adeline. On comprend bien les différences avec les liens video associés à tes notes. ;-)

A2line a dit…

Merci Chris ! il était temps que ce blog sorte de son coma ;-)

Yuuki a dit…

A2line,tu es géniale !
Merci pour cette liste bien pratique !

Claire a dit…

Décidément super blog.
Merci pour toutes ces infos, je n'aurais jamais réussi à comprendre ces différences toute seule et je suis contente de savoir tout ca :-)

A2line a dit…

Merci Yuuki et Claire !
C'est une liste assez sommaire, j'espère que des lecteurs plus compétents que moi auront la bonne idée de la compléter ou de la préciser en commentaire.

Chris a dit…

"il était temps que ce blog sorte de son coma"

Je trouve aussi :-)