3.11.08

Top 10 des clips antérieurs à 1970

Suite de ma série commencée en août.


Cette sélection a vocation à être divisée en un "Top des années 1960" et un "top des années 1950" dès que j'aurai vu assez de films de ces deux décennies extrêmement inventives et brillantes. Il n'y a que des films en langue hindi, du fait de ma totale méconnaissance des films tournés à cette époque dans les autres langues.

Récapitulatif de cette série consacrée au meilleures séquences musicales du cinéma indien :

années 1970
années1980
années 1990
années 2000

10. Mr & Mrs 55 - Thandi hawa


Tirée d'une comédie de Guru Dutt (si si, ça existe!) cette séquence met en scène une jeunesse dorée, dont l'univers tourne autour du sport. Amoureuse d'un joueur de tennis (qu'on ne voit pas ici), la jeune femme interprétée par Madhubala défile autour de la piscine avec ses amies, protégées par des ombrelles, au rythme des plongeons. Un clip rafraichissant.





9. Chalti Ka Naam Gaadi - Main Sitaron ka Taraana

en quelque sorte l'ancêtre de "Dhoom Tana" de Om Shanti Om. Le garagiste Manu s'endort dans la voiture en attendant la fin du spectacle de Renu (Madhubala encore), qui a oublié de le payer, et monte sur scène en rêve. Effet burlesque garanti. Une bonne occasion également de voir à l'écran Kishore Kumar, un des chanteurs les plus célèbres de cette époque.







8. Pyaasa - Jaane Woh Kaise Log


Vijay, poète sans succès et sans le sou, fait le service lors d'une réunion de lettrés chez le riche époux de son ancien amour. Dans une position quasi christique, magnifié par la lumière, il chante "ces gens heureux dont l'amour rencontre l'amour" tandis que Meena fond en larmes sous le regard furieux de son époux.






7. Naya Daur - Saath Haath Badhana

Des villageois s'unissent pour construire une route, prouvant ainsi leur valeur à un industriel qui souhaitent mécaniser son usine à leurs dépends. Mettant en scène une union des travailleurs qui aboutit à une société idyllique où le travail se fait en chantant et en flirtant, cette chorégraphie, menée par Dilip Kumar et Vijayantimala, très ancrée dans les années Nehru, trouve pourtant des échos dans de très nombreux films plus récents (on pense entre autres à Lagaan). L'occasion d'apprécier une bande-son admirablement restaurée, et une colorisation (récente) pour une fois inspirée.





6. Shree 420 - Pyaar Hua Iqrar Hua

Le duo le plus célèbre du cinéma hindi. Les rafales qui font tourbillonner la pluie, le parapluie qui unit le couple, des acteurs qui respirent le bonheur de sentiments enfin exprimés, et tout autour d'eux, ce décors de ville moderne aux rues éclairées, reflété dans les flaques d'eau, cadre aujourd'hui encore original pour un duo romantique, quand beaucoup de cinéastes préfèrent un décor plus bucolique.



5. Sahib Bibi Aur Ghulam - Saqiya Aaj Mujhe

Boothnath l'innocent, serviteur tout juste arrivé de son village, observe en cachette un spectacle de mujra auquel assiste son employeur. J'aime bien le choix de n'éclairer que la danseuse principale, donnant parfois l'impression que les autres ne sont que l'ombre démultipliée de celle-ci. Bienvenue au royaume des illusions !



4. Madhumati - Suhaana Safar

Le décor de ce clip-ci est pour le coup on ne peut plus buccolique. On y voit Dilip Kumar se promener dans un paysage vallonné et chanter la beauté de ce qu'il découvre. Mais en même temps la brume envahissante, l'isolement du personnage, la focalisation soudaine sur des détails donne à la séquence une tonalité presque fantastique. N'ayant pas (encore) vu le film je ne saurais en dire plus.



3. Teesri Manzil - O Haseena Zulfon wale

Un numéro typique de ce que le cinéma hindi des années 60 pouvait offrir de plus délirant : jeu ultra expressif de Shammi Kapoor, cadrages franchement étranges et décors qui condensent la culture branchée de l'époque : musique occidentale et art moderne. Et Helen, danseuse emblématique de cette époque.
Image de bien meilleure qualité ici ici



2. Guide - Piya Tose Naina Lage Re

Grâce à l'aide de Raju Rosie la danseuse peut enfin pratiquer son art. On assiste, en un clip d'environ 9 minutes, à son évolution : d'abord inconnue et se produisant devant un public réduit, elle accède bientôt à des scènes aux décors sophistiqués. Plusieurs ambiances se succèdent, unies par la mélodie de S. D. Burman et la grâce de Waheeda Rehman, excellente danseuse.






1. Kaagaz ke Phool - Waqt Ne Kiya
Guru Dutt est célèbre pour le soin qu'il portait à la mise en scène des passages musicaux, avec très souvent d'intéressants jeux de lumière. Suresh le réalisateur retrouve Shanti qui l'attendait. Le couple est d'abord filmé dans l'intimité de la pénombre, puis un plan large découvre le décors, une vaste salle, un studio de cinéma éclairé de manière à faire ressortir aussi bien le couple que l'écran à l'arrière plan. Puis tombe du ciel ce rayon, à la netteté quasi miraculeuse, qui sépare les personnages autant qu'il les unit.

erratum : j'avais pas copié le bon code... j'ai remis la bonne vidéo.



5 commentaires:

Juanito a dit…

Jolie liste...Tu vas pouvoir t'attaquer à "the soundtrack of my life" ^^

A2line a dit…

:-) un de ces jours peut-être !

yves a dit…

Je suppose que le n°1 veut dire que c'est le clip que tu préfères? Waqt ne kiya, je crois que c'est l'air que chante Aamir Khan dans Fanaa, quand il danse avec sa femme dans la maison perdue dans les neiges, tu as vu? C'est bizarre car j'ai un autre enregistrement, chanté par une voix masculine de bout en bout, qui est peut-être moins expressive, mais encore plus profonde et désespérée.
Ah, Waheeda Rehman, elle était vraiment incroyable, pas vrai?
Et puis, en ce qui me concerne, j'aurais bien mis Pyar hua iqrar hua en n°0... Mais l'art, c'est personnel, hein?

A2line a dit…

oui, le 1. c'est mon préféré. Je ne me rappelais plus du passage de Fanaa, il faudra que je regarde ça.

Il existe de nombreuse version de Waqt ne Kiya, qui est ici interprétée par Geeta Dutt. Lata Mangeshkar, entre autres, l'a reprise. Je serais curieuse de savoir qui est le chanteur de ton enregistrement.

Waheeda Rehman est sans doute mon actrice préférée, toutes époques confondues.

A2line a dit…

je viens de tomber sur une version interprétée par Jagjit Singh. Voici le lien pour l'écouter :
http://www.desi-radio.com/album_Close_To_My_Heart_year_.php

Est-ce cette version là dont tu parles ?